La Crampe

20 juin 2016 - 08:53

Définition  

Une crampe correspond à une contraction musculaire douloureuse, incontrôlable et transitoire. Une crampe se différencie d'une contracture qui perdure durant un temps plus prolongé. Les crampes surviennent fréquemment au cours de l'effort ou juste à la fin de celui-ci, et concernent majoritairement les muscles striés, à commande volontaire, essentiellement les muscles des membres, notamment des membres inférieurs. Une crampe survient brutalement et dure de quelques secondes à plusieurs minutes avant de disparaître sans aucune séquelle. 

Causes

Les crampes sont provoquées par une stimulation trop intensive des muscles, avec l'accumulation de certaines molécules, notamment le calcium, entraînant une excitabilité trop importante du muscle. Elle est favorisée par un effort musculaire trop intensif, un échauffement insuffisant, une mauvaise  hydratation et l'absence d'étirement des muscles sollicités à la fin de l'effort. La majorité de ces contractions se manifestent donc dans un contexte d'effort, mais elles peuvent survenir plus rarement en dehors de toute stimulation, et même la nuit parfois. Les crampes peuvent également être liées à des pathologies touchant les muscles ou les nerfs innervant ces muscles.

Symptôme

La crampe musculaire se manifeste par l'apparition brutale d'une douleur d'un ou de plusieurs muscles. Le muscle apparaît contracté à la palpation, et sa sollicitation augmente les douleurs et le patient est soulagé par l'étirement de ce muscle. D'autre part, les douleurs disparaissent spontanément à l'arrêt de sa stimulation, en quelques minutes tout au plus.

 Diagnostic

Une crampe survenant dans un contexte sportif, ce qui est le cas majoritairement, est facilement diagnostiquée dans ce cadre d'effort important, notamment lorsque des facteurs favorisants sont identifiés comme la fatigue, l'intensité de la sollicitation du muscle en cause, une grande chaleur avec manque d'hydratation. La crampe est souvent reconnue par l'individu lui-même qui en a déjà fait, ou ses partenaires. Aucun examen complémentaire n'est nécessaire si celle-ci ne perdure pas, et une consultation peut éventuellement s'envisager en cas de fréquence anormalement répétée de crampes, parfois au même muscle.

Traitement

Pour faire passer la crampe, il suffit d'étirer le muscle contracté après arrêt de la sollicitation de celui-ci. L'hydratation et une utilisation calme du muscle durant quelques minutes après l'arrêt de la douleur permettent habituellement de diminuer l'excès de molécules indésirables et d'éviter la survenue d'une nouvelle crampe. Si les crampes sont causées par une maladie identifiée, c'est en prenant en charge celle-ci que l'on peut espérer diminuer leur fréquence.

Prévention 

Pour prévenir les crampes, il est essentiel de bien s'hydrater au cours ou en prévision d'un effort important. Les sportifs doivent porter une attention particulière à leur échauffement. Après l'effort, des séances d'étirements doivent être préconisées sur les muscles intensément sollicités.

 Prendre l'avis de son médecin

Il faut toujours prendre l'avis de son médecin lors de la survenue de crampes, surtout quand elles sont trop fréquentes et non liées à un effort.

 

Source : http://www.journaldesfemmes.com

Commentaires